Vent des Royaumes
entre Orient et Occident
Stabat Mater de Pergolèse
avec Magali Léger et Paulin Bündgen
Lamentations de Jean Gilles
avec le choeur de chambre Les Eléments
Daphnis et Alcimadure de Mondonville
avec le choeur de chambre Les Eléments
Vivaldi Fioritura
avec la soprano Julia Kogan
De Paris à Versailles
motets pour 3 voix d'hommes de Charpentier
Voyage à Lübeck
avec Gilles Cantagrel
Grands Motets versaillais
avec le Choeur du Capitole de Toulouse
Suites de danses de Rameau
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Prologues#1 pour psaumes

Chorégraphie : James Carlès
Danseurs interprètes : James Carlès (ouverture), Shihya Peng, Aurore Delahaye, Pascal Beugre-Tellier

Vidéaste et Plasticienne : Elise Perrier
Création Lumière : Arnaud Schulz

Direction musicale : Jean-Marc Andrieu
Liv Heym et Nirina Betoto (violons), Jennifer Lutter (alto), Marie-Madeleine Mille (violoncelle)

Saison culturelle de l'Espace des Augustins, organisé par le Conseil Général de Tarn-et-Garonne
Dans le cadre de Passions Baroques à Montauban. 
prologues(c)Sasso

Durée 1h environ sans entracte. 

Renseignements : Tél : 05 63 93 90 86. Tarif normal 10 €. Réduit 8 €. Gratuit – de 12 ans. Plus d'infos sur www.espacedesaugustins.fr

«Prologue #1 pour Psaumes» est un questionnement du Chorégraphe James Carlès autour du sacré. Le quatuor issu des Passions sous la direction de Jean-Marc Andrieu, donne une interprétation originale et puissante de la musique du Chevalier de Saint-George. Sur ces notes, l’espace scénique particulier créé pour l’occasion est investi avec force et singularité par les 3 interprètes. La création de la vidéaste/plasticienne Elise Perrier apporte des niveaux de lecture supplémentaires, à la fois ludiques, décalés et chargés d’une symbolique forte. 
Coproduction Les Passions / APCA, en partenariat avec la Maison de l'Afrique à Toulouse.

Note d'intention du chorégraphe : 

prologues-Pierre Ricci (PhotoTolosa)« Avec « Psaumes », j’aimerais parcourir et « saisir » les multiples sens de la relation tels qu’ils se jouent aujourd’hui dans la société contemporaine.
Qu’est ce que le sacré ? Qu’est ce qui est sacré aujourd’hui ? Pourquoi c’est sacré ? Comment  le sens du sacré se métamorphose t-il à partir des trajectoires personnelles (ontologiques) ou collectives ? Quelle est mon approche du sacré ? Qu’est ce qui est sacré pour moi ? Qu’est ce je désacralise ? Quels sont mes sacrilèges ? Autant de questions qui m’animent. J’éprouve à cette étape de mon parcours personnel et professionnel  le désir d’écrire des psaumes contemporains. 
Ce ne sera pas un verbe poétique chanté, mais un flux poétique dansé, 
sur la relation (ce qui nous « re »lie).

Cette pièce fait écho et rend hommage au plasticien franco-burkinabé Kelly Kabré dont le travail était fondé sur la création d’œuvres  d’arts à partir de déchets recyclés et également au regretté docteur Jean Emmanuel Kamtchueng (pharmacien franco-camerounais et ex président de la Maison de l’Afrique à Toulouse) qui m’a fait découvrir les œuvres et le personnage le Chevalier de Saint George.»  James Carlès

  • Date: vendredi 20 Mar, 2015
  • Heure: 20:30 - 21:30
  • Lieu: Espace des Augustins de Montauban (82)