Musique Baroque : Orchestre Les PASSIONS

Musique baroque à Montauban avec l'orchestre Les Passions

Opéra occitan Daphnis et Alcimadure

  • Date: mar, Juil 21, 2020
  • Time: 20:00 - 21:30
  • Location: Scène Nationale de Narbonne (11)

Inspirée d’une fable de La Fontaine, l’œuvre raconte, en langue d’Oc, l’histoire gaie et légère du berger Daphnis, obligé de prouver son amour à la jeune Alcimadure, peu convaincue de sa sincérité.

Il existe très peu d’œuvres lyriques en occitan, ce qui confère à la Pastorale de Mondonville un intérêt multiple, à la fois artistique et ethnologique.

La production de Daphnis et Alcimadure révèle son appétit de sensationnel. « Établir, à l’Académie Royale de Musique, une pastorale en dialecte occitan relevait de la gageure ; ce fut un triomphe. »

Car l’emploi de l’occitan par Mondonville pour le livret de sa pastorale n’est pas anodin ; c’est une invitation à découvrir non seulement une langue, mais surtout la richesse de la civilisation occitane, inconnue de la plupart d’entre nous, et qui a rayonné sur l’Europe entière et en particulier l’Europe du Sud durant 3 siècles. C’est également un acte de revendication de cette identité par Mondonville.

Cette pastorale se divise en 3 actes écrits en occitan, avec un prologue en vers français intitulé « les jeux floraux », et paraît pour la première fois à la cour de Louis XV pendant le séjour royal à Fontainebleau, le mardi 29 octobre 1754.
Le compositeur la dédie à la Dauphine.

Une plateau de 46 artistes réunissant :

– L’Orchestre Les Passions
– Le choeur de chambre Les Eléments (J. Suhubiette)
– 4 solistes : Hélène Le Corre (Clémence Isaure, soprano (prologue), Anaïs Constans (Alcimadure, soprano), François-Nicolas Geslot, (Daphnis, taille), Fabien Hyon (Jeanet, haute-contre)
– Direction Jean-Marc Andrieu

Dans le cadre du 36e Festival Radio France Occitanie Montpellier.
Une coproduction Les Passions/Les Eléments, en partenariat avec le Théâtre du Capitole Toulouse, Odyssud Blagnac, le Théâtre Olympe de Gouges Montauban.

Plus d’infos sur le site de la Scène Nationale de Narbonne.